Radio-Canada rapporte des informations concernant le lait et ses produits dérivés qui pourraient inquiéter la population, à la suite du dépôt d’une étude de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Selon l’Agence, on retrouve maintenant de la progestérone dans le lait, le beurre et les autres produits laitiers.

Il s’agit d’une hormone qui permet aux éleveurs de mieux contrôler la reproduction des vaches, en synchronisant le cycle de reproduction de ces bovidés.

En administrant de la progestérone aux bêtes, les agriculteurs peuvent ainsi choisir les moments de procréation, au lieu de laisser le hasard et la nature décider pour eux.

Un comportement qui risque fort d’en inquiéter plusieurs, malgré les conclusions de l’Agence canadienne d’inspection des aliments qui affirment que l’ajout de progestérone n’aura aucune incidence sur la santé des Québécois.

C’est après avoir consulté Santé Canada sur le dossier que les experts de l’ACIA concluent à l’absence de risques pour la population.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net